20
Déc

Origines et utilisations contemporaine des polices de caractères les plus célèbres

Voici un petit historique des polices de caractères les plus célèbres et certainement les plus utilisées :

akzidenz-grotesk-std

Akzidenz-Grotesk : Police sans sérifs (sans empattements), créée en 1896 par Ferdinand Theinhardt (créateur de caractères royal, 1820–1906) pour l’Académie Prussienne Royale à Berlin. Le dessin du caractère a inspiré celui de l’Helvetica.

avenir

Avenir :  Créée en 1988 par Adrian Frutiger.
Fonderie Linotype-Hell AG.
Inspirée par les polices Erbar (une des premières polices sans sérif jamais dessinée) et Futura.

bodoni

Bodoni : Sérif, créée en 1798 par Giambattista Bodoni, surnommé « le roi des imprimeurs et l’imprimeur des rois ». Fonderie Bodoni.
La police Bodoni est utilisée dans les logos des marques Bodoni, Calvin Klein, de Mama Mia!, du groupe Nirvana entre autres. Une très belle vidéo réalisée par France Culture retraçant l’histoire de cette police :


Sacrés caractères – Bodoni par franceculture

century-gothic
Century Gothic : Créée en 1991, Fonderie Monotype.

Inspirée par la police « Twentieth Century » de Sol Hess. En 2010, l’université du Wisconsin à Green Bay a décidé d’utiliser la police Century Gothic dans ses emails afin de diminuer ses coûts d’impression par rapport à la police Arial. (30% d’encre consommée en moins).

clarendon

Clarendon : Créée en 1845 par Robert Besley. Fonderie Fann Street Foundry (Londres).
Elle est utilisée dans les logos de SONY, Starbucks, … Plus d’informations sur Clarendon (article en anglais).

Plus d’infos (article en anglais)

Didot

Didot : Développé entre 1784–1811 par Firmin et Pierre Didot, respectivement typographe et imprimeur.

frutiger

Frutiger : Créée en 1968 par Adrian Frutiger. Initialement créée pour la signalétique de l’aéroport Charles de Gaulle. Utilisée dans les logos de FlickR, et sur la couverture des passeports suisse.

futura

Futura : Créée en 1927 par Paul Renner. Inspirée du mouvement Bauhaus, Futura est l’une des plus anciennes polices sans sérif créée par Renner. Fonderie Bauer.

“ En développant Futura, mon but était de conserver la structure géométrique des capitales dans les petites lettres également. ” Extrait d’un entretien dans Grafik Magazine, Octobre 2005

Pour l’anecdote, Futura est la première police à avoir foulé le sol lunaire, dans le cadre d’une plaque commémorative :

Apollo11Plaque

Apollo 11 « Eagle » (Photo: NASA)

“ C’était la police préférée de Stanley (Kubrick). Sans empattements. Il aimait aussi Helvetica et Univers, des polices élégantes. ”

– Tony Frewin (associé de Kubrick) dans une interview pour le Guardian.

La police est utilisée dans les logos des marques Louis Vuitton, RebBull, ou encore Absolut Vodka.


Sacrés caractères – Futura par franceculture

garamond

Garamond : Créée en 1510, Claude Garamond sur une commande de l’éditeur-imprimeur parisien Robert Estienne pour le roi François Ier. La police est utilisée dans l’Édit de Nantes ou encore Pantagruel de Rabelais et plus récemment dans le logo de la marque Abercrombie&Fitch.
Ci-dessous une vidéo de France Culture sur les origines de la police Garamond.


Sacrés caractères – Garamond par franceculture

gill-sans

Gill Sans : Créée en 1928, Eric Gill. Fonderie Monotype.
Inspiré de la Johnston Sans créée par Edward Johnston pour le métro londonien. Le Gill Sans Ultra Bold forme les trois caractères « T », « F » et « 1 » du logo de la chaîne TF1 depuis sa création en 1989, la police est aussi utilisée dans les logos des marques Tommy Hilfiger ou encore Benetton.

Plus d’infos (article en anglais).

helvetica

Helvetica : 1957, Eduard Hoffmann et Max Miedinger. Fonderie Haas.

Utilisée par des marques telles que American Apparel, Panasonic, Texaco, Samsung, Hoover, Lufthansa, Kawasaki, Evian, … )


Sacrés caractères – Helvetica par franceculture

impact

Impact : Créée en 1965 par Geoffrey Lee, destinée aux affiches, posters et maintenant sur les fameux mèmes… La police a été vendue à Microsoft et utilisée depuis Windows 98 sur tous les systèmes d’exploitations de la société.  Fonderie Stephenson Blake.

optima

Optima : 1950, Hermann Zapf, Walter Cunz. Fonderie Stempel.

times

Times : 1932, Victor Lardent and Stanley Morison.


Sacrés caractères – Times par franceculture

Univers : 1958, Adrian Frutigier. Fonderie Deberny et Peignot.

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *