Tag: pixellisation

27
Oct

Tips de graphiste – Images pixelisées ou vectorisées, quelles différences ?

La vectorisation

La vectorisation est la transformation d’une image dite matricielle* (au format jpeg, tiff, gif, png entre autres) en vecteurs permettant à l’image crée d’être agrandie indéfiniment et donc imprimée à des tailles différentes, si bien que vous pourrez utiliser la même image vectorisée sur une carte de visite ou sur une surface de la taille d’un panneau publicitaire par exemple.
*Les images dites matricielles sont composées de pixels, des petits carrés de couleurs que l’on voit en agrandissant l’image. Ces petits pixels sont eux-même composés d’un mélange de 3 sous-pixels de couleurs rouge, vert et bleu, c’est le codage rvb.

exemple de système rvb

 

Pour aller plus loin, je vous invite à lire cet article : le principe du système RVB.

La vectorisation crée des segments reliés entre eux par des formules mathématiques recalculées à chaque changement de taille. Cette technique est très utile pour des logos, des textes ou encore des plans techniques.

La pixelisation (ou rastérisation)

Les images pixelisées (rasterized en anglais) contrairement aux images vectorisées peuvent se dégrader, elles deviennent de plus en plus floues et perdent en qualité à chaque agrandissement. L’avantage c’est que ces images pixellisées peuvent comporter un nombre conséquent de nuances de couleurs très utile pour créer des dégradés de couleurs par exemple. Une image pixelisée est définie par ses pixels et sa résolution, cette dernière s’exprimant en points par pouces.

La différence entre une image pixelisée (agrandie de sorte à ceux que l’on voit les pixels) et une image vectorisée :

image de comparaison entre pixellisation et vectorisation

 

Noter l\'article.